Le projet démesuré Japonais : Une tour de 1,7 km de haut pour 55000 habitants…

La construction de ce projet serait envisagée dans la baie de Tokyo. Un magnifique gratte-ciel qui supplanterait de loin la tour Burj Khalifa de Dubaï mais également celles en cours de construction en Arabie Saoudite et en projet en Irak.

La construction du plus haut gratte-ciel du monde : la course au sommet avec la tour Sky Mile Tower !

Tous les ans, de nombreux projets tous aussi impressionnants les uns que les autres sortent des bureaux des architectes. En 2016, c’est le projet des Japonais qui se place dans la compétition avec un projet extravagant proposant une tour défiant la gravité.

La « Sky Mile Tower », est une tour d’habitations de 1.700 mètres de haut, elle sera jouxtée de petits îlots qui formeront le « Next Tokyo 2045 », un projet architectural destiné à moderniser et urbaniser la baie où se déploie cette immense ville.

La Sky Mile Tower : de loin la plus haute tour du monde !

Crédit photo : Kohn Pedersen Fox

Crédit photo : Kohn Pedersen Fox

Ce projet immobilier exceptionnel de gratte-ciel serait le nouveau record du monde. En effet aujourd’hui avec la tour Burj Khalifa située à Dubaï (828 mètres), et celle de « The Bride » en Irak (1.150 mètres), un projet qui reste néanmoins encore à l’étude La Sky Mile Tower sera de loin la plus haute.

Ce gratte-ciel sera le fer de lance d’une véritable ville flottante dans laquelle il sera possible de se déplacer facilement à l’aide d’un réseau de transports optimisé et mutualisé composé de lignes de monorail, d’Hyperloop, ainsi que de WaterBus (photo ci-dessous), des petits bateaux au look futuriste embarquant des passagers.

Crédit photo : Wikipédia

Crédit photo : Wikipédia

Une prise en compte des risques sismiques et de la montée des eaux

Le « Tokyo de demain » est un énorme projet immobilier imaginé par l’agence Kohn Pedersen Fox Associates, dont le concept se repose sur la création : « une mégalopole adaptée au changement du climat en réalisant un éco-quartier qui s’appuie sur une infrastructure résistante ».

« Next Tokyo 2045 » est surtout orienté éco-responsable. En effet il y sera possible de cultiver la terre par le biais de parcelles d’agriculture urbaine, l’eau salée de la baie quant à elle sera retenue pour cultiver des algues, une source potentielle de carburant propre, efficiente et rapidement renouvelable.