Mark Zuckerberg veut créer une ville Facebook en Californie

Le fondateur de Facebook envisage de loger ses employés dans une ville qui leur serait entièrement dédiée

D’ores et déjà baptisée « Zee-Town », surnom du célèbre entrepreneur, la « ville Facebook » pourrait voir le jour non loin de San Francisco, selon le Daily Mail.

Les plans montrent que la future cité pourrait avoir ses propres routes, ainsi que de luxuriantes villas pour les cadres supérieurs de Facebook, ou encore des logements plus modestes pour les employés et même des dortoirs pour les stagiaires du groupe. Mais les badauds y auront aussi accès, via des voies spécialement aménagées.

Frank Gehry. - © Facebook - AFP

Frank Gehry. – © Facebook – AFP

M. Zuckerberg déjà propriétaire d’un parc industriel de plus de 22 hectares

M. Zuckerberg a déjà fait l’acquisition pour 400 millions de dollars (353 millions d’euros) d’un parc industriel de plus de 22 hectares, Menlo Park, jouxtant son siège a San Francisco.

Or à terme, la future ville pourrait compter une surface quatre fois plus grande. Seule certitude : le créateur de Facebook ne devrait pas y habiter en personne, dans la mesure où il dispose déjà d’une confortable propriété de plus de 8,5 millions de dollars, à 20 minutes seulement du site.

La presse américaine évoque un projet chiffré à 200 milliards de dollars, 177 milliards d’euros. Ce projet n’est absolument pas confirmé et pourtant, les critiques apparaissent déjà.

En effet, les employés de Facebook seraient contraints de se rendre au travail en voiture, ce qui n’est pas vraiment en accord avec l’éthique écologique de l’entreprise. On promet donc de développer des moyens de transport alternatifs.