Comment allons-nous vivre dans une centaine d’années ?

Un groupe de scientifiques, des architectes et des urbanistes a tenté de répondre à la question dans un nouveau rapport qui prévoit la manière dont nos espèces vivront en 2116.

Commandé par Samsung, le rapport  » The SmartThings Future Living » suggère le type de produits que nous pourrions utiliser dans 100 ans (meubles, aliments imprimés en 3D), les technologies qui nous aideront à mesure que nous vieillissons (foyers équipés de matériel médical), la façon dont nous allons travailler (l’utilisation d’hologrammes pour travailler à distance afin de réduire les besoins énergétiques des déplacements)…Et bien sûr, une projection sur nos habitats.

Des habitats sous-marins et flottants : un pas sous et sur la mer

Où allons-nous vivre ?

Avec la population et les effets du changement climatique, les experts prédisent que la terre pourrait devenir trop petite pour loger tout le monde. Raison pour laquelle la mer donne des possibilités de logement, aussi bien sous-marins que flottants, ces derniers suivront les vagues pour s’adapter aux meilleurs climats tout au long de l’année.

Et pour ceux qui veulent rester sur Terre ?

Les progrès réalisés dans les matériaux de construction (y compris les nanotubes de carbone, qui ont le potentiel d’être 169 fois plus forts que le béton, et nanofils de diamant, qui pourraient remplacer les câbles en acier avec une résistance 100 fois supérieure à un sixième du poids) pourraient rendre les gratte-ciel encore plus géants qu’ils ne le sont déjà.

De plus, en utilisant les bras robotiques et la technologie des drones pour ériger ces gratte-ciel (une technologie actuellement testée par Google), des villes entières pourraient exister dans une série de méga-gratte-ciel verticaux.

Les auteurs prévoient également que dans un siècle, nous disposerons de la technologie pour voyager régulièrement à des endroits tels que la lune, Mars, ou même des hôtels en orbite terrestre.

Maintenir la vie sur des planètes différentes

Finalement en l’année 2116, les experts affirment que si la Terre devient surpeuplée ou insoutenable pour d’autres raisons, l’omniprésence de voyages spatiaux signifie que notre espèce disposera de la technologie nécessaire pour maintenir la vie sur des planètes différentes.

2116